Cap sur le Danemark pour les championnats du monde de SUP

Cette année les mondiaux de Stand Up Paddle sont organisés du 1er au 10 septembre 2017 dans les eaux fraîches du Danemark. L’événement compte 5 disciplines différentes, 300 athlètes, 200 bénévoles et 65 000 spectateurs. Le spectacle promet donc d’être au rendez-vous !

 

Une compétition de SUP dans un lieu unique

competition

Pour cette année 2017, les championnats du monde de paddle s’installent à Copenhague. La capitale danoise est un lieu original pour l’organisation des mondiaux de SUP. Le déroulement des compétitions au cœur des canaux de la ville rend l’événement particulièrement unique et atypique. Les participants profitent au cours de leurs épreuves d’une vue sur l’Opéra et le Théâtre Royal de la ville.

Durant les dix jours de compétition, les épreuves se déroulent en deux temps. La première partie démarre le vendredi 1er septembre au centre de la ville de Copenhague face à l’opéra royal.

Elles continuent ensuite à Vorupor à partir du lundi. Cette station balnéaire est aussi appelée la Cold Hawai. Avec un nom comme celui-ci, elle ne peut être que le lieu parfait pour une compétition de glisse. En effet, Cold Hawaï est connue par les surfeurs locaux pour ses plans d’eau "glassy". Mais ces jolies vagues se méritent puisque l’eau est aujourd’hui à 16 degrés. Il ne faut pas craindre les frissons et être bien équipé pour y plonger.

coupe
Le taux de participation pour cette saison 2017 est incroyablement élevé par rapport à 2016. En effet, en 2016, les participants étaient au nombre de 244 au Fidji pour 280 cette année à Copenhague. Ils représentaient en 2016, 27 nations contre 42 en 2017. L’augmentation est donc très importante et elle démontre l’engouement que représente ce sport de glisse

Le SUP attire de nouveaux talents grâce notamment, à la variété des disciplines que la compétition propose. Les athlètes peuvent y trouver leur bonheur puisque cinq disciplines sont proposées pour cette édition 2017 : le SUP Surfing où le but est de prendre les vagues à l’aide de sa pagaie sur son paddle. Celle-ci est effectuée dans les vagues de Cold Hawaï.

paddle,

Le SUP Race longue distance, technical race et sprint qui sont des courses de longue distance. Cette année, elles s’effectuent sur le canal historique de Copenhague. Le SUP technical race est une épreuve où les candidats doivent suivre un traçage précis entre des bouées. Le sprint est une épreuve de vitesse.

Enfin, l’épreuve du relais qui compte une partie réservée aux SUP Race avec 1 homme et 1 femme et une autre en Paddleboard avec 1 homme et 1 femme.

 

L'équipe de France des mondiaux : présentation

france

L’équipe de France est l’une des favorites. En effet, l’année dernière, elle s’est illustrée aux Fidji en finissant vice-championne du monde. Elle est cette année composée de :

    -    SUP Surfing : Benoit CARPENTIER, Pierre ROLLET, Justine DUPONT, Lydie TOCHE SOULE
    -    SUP Race : Titouant PUYO, Arthur ARUTKIN, Olivia PIANA, Amandine CHAZOT.
    -    Paddleboard : Julien LALANNE, Flora MANCIET

A la fin de ces 10 jours, ces 6es championnats du monde délivreront 14 titres dont 12 en individuels avec en plus un relai mixte et un titre par nation au classement des points obtenus par les candidats.

Tous derrière l’équipe de France !

 

*photo de l'article du site principal de l'organisation des mondiaux au Danemark http://www.copencoldhawaii.com/